Date des épreuves d’évaluation des compétences expérimentales

 lundi 4 et mardi 5 juin en Sciences de la Vie et de la Terre

 mercredi 6, jeudi 7 et vendredi 8 matin en Physique-Chimie

L’épreuve

Elle dure 1 heure. Elle a pour but d’évaluer les capacités expérimentales du programme. Le sujet est tiré au sort et le candidat découvre le sujet dans la salle d’examen. Celui-ci s’appuie sur une situation concrète. Généralement le sujet est découpé en 3 phases : appropriation de la problématique, proposition d’un protocole pour y répondre, réalisation puis exploitation.

L’évaluation

L’évaluation se fait selon la grille suivante :

  • Niveau A : le candidat a réalisé l’ensemble du travail demandé de manière satisfaisant. L’examinateur a pu avoir à intervenir une ou deux fois mais le candidat a spontanément trouver les réponses.
  • Niveau B : le candidat a réalisé l’ensemble du travail demandé de manière satisfaisant. Le candidat a résolu certaines difficultés après avoir réfléchi suite à un questionnement ouvert par l’examinateur.
  • Niveau C : le candidat est resté bloqué dans l’avancement de la tâche malgré les questions posées par l’examinateur. Des éléments de réponses lui ont été apportés.
  • Niveau D : le candidat a été incapable de réaliser la tâche demandée malgré les interventions de l’examinateur. Ce dernier a du fournir un protocole ou des valeurs pour permettre au candidat d’avancer et à l’examinateur d’évaluer le candidat sur d’autres compétences du sujet.

L’examinateur

Durant l’épreuve, il y a des appels à faire de l’examinateur qui vérifie vos propositions, vos réponses, etc. Ayez toujours à l’esprit que l’examinateur est là pour vous donner des points pas pour « casser » du candidat. Il a pour consigne de vous poser des questions pour vous aider à vous corriger en cas d’erreur. On peut aussi appeler l’examinateur en cas de difficulté. Celui-ci vous posera quelques questions pour vous permettre de vous « débloquer ». On voit à travers la grille d’évaluation que ce n’est pas parce que l’examinateur vous pose une question pour vous aider que vous avez perdu tous les points. Il faut donc rester calme et toujours garder à l’esprit que ce n’est qu’en cas de non-réalisation de la tâche qu’on descend au niveau D.
D’autre part, même si vous n’avez pas réussi à réaliser une tâche ça n’est pas la fin du monde : il y a encore d’autres compétences que l’examinateur va évaluer et il est encore possible de gagner des points. L’épreuve se termine au bout d’une heure, pas au bout d’une demi-heure après avoir raté une expérience. D’une manière générale lors de l’ensemble du baccalauréat -mais aussi pour tout autre examen- ayez toujours à l’esprit les points à gagner qui sont devant vous plutôt que les points que vous avez perdu avant. Ne perdez pas de temps à refaire la bataille.